Eglise Sainte-Anne de Trégastel
L'église Sainte-Anne

L'église Sainte-Anne (XII-XIVème siècle), remaniée aux XVI-XVIIème siècles et restaurée à la fin du XIXème siècle. Cet édifice possède quelques éléments du XII-XIIIème siècle. La nef est flanquée de collatéraux formant six travées séparées par des arcs brisés. Le pignon Ouest possède un un portail du tout début du XVème siècle. L'ancien campanile à trois ouvertures est détruit au XIXème siècle pour être remplacé par une arcature supportant deux cloches.





chapelle Saint-Golgon

La Chapelle Saint-Golgon

La chapelle Saint-Golgon ou Gorgon ou saint Dorothée (XVI - XVIIIème siècle) fondée par un des seigneurs de la maison de Lannion. La chapelle est de forme rectangulaire. L'aile nord en pierres de taille date du XVIIIème siècle : elle est construite par un seigneur de Launey-Nevet. Le clocher mur possède un lanternon.







chapelle sainte-anne
La Chapelle Sainte-Anne des rochers

La chapelle est fondée par Jean de Lannion, seigneur des Aubays. Vers 1630, il est lieutenant de la maréchaussée de Bretagne, gouverneur de Lannion, capitaine du ban et de l’arrière-ban de l’évêché de Tréguier, chargé de surveiller les côtes. La chapelle est reconstruite en 1787. Avant 1928 la chapelle était un simple rectangle de seize mètres sur quatre. Ce n’est qu’en 1928, avec l’arrivée de la mode des bains de mer que la chapelle fut agrandie avec la réalisation d’un transept avec le chœur dans l’aile nord.

 


 

stèle gauloise
La Stèle gauloise

Cette stèle, dite aussi stèle de Sainte-Anne, se trouve à l'origine sur les terres de la ferme du Peulven, aujourd'hui disparue, située près de la chapelle Sainte-Anne-des-Rochers. Au XIXe siècle, un cultivateur juge bon de fendre la stèle en deux dans le sens de la hauteur, pour faire des poteaux de barrière. Le sénateur, M. Huon de Penanster, se hâte alors d'acheter les deux morceaux du monument afin de le sauver. Il le fait restaurer et l'érige dans sa propriété. Les quatre arêtes de la stèle sont rabattues pour former trois cannelures. Une des faces est entièrement gravée de motifs symboliques : deux spirales en S et une spirale en cornes de bélier.


 

Dolmen de Kerguntuil
Dolmen de Kerguntuil

Cette sépulture collective ne comporte plus qu'une grande table de couverture et trois piliers. Elle est accolée à un talus, sans doute ce qui reste du tertre d'origine. Ce monument a servi d'habitation, d'atelier de forgeron puis d'étable, comme le montre une carte postale du début du XXe siècle. Il s'agit probablement des restes d'un dolmen à couloir du début de la période néolithique, si l'on en croit le témoignage, en 1827, du chevalier de Fréminville, qui aurait vu plusieurs pierres debout formant un couloir.

 


 

château des Costaéres
Château des Costaéres

À la fin de l'été 1892, un richissime ingénieur et mathématicien polonais, Bruno Abakanowiecz, jette son dévolu sur la petite ile de Coz-Seheres, la vieille sécherie, à la sortie du chenal du port de Ploumanac'h. Il l'achète pour 0,25 franc le mètre carré au douanier René Le Brozec, de Perros-Guirec, et dessine lui-même les plans du château et des cales d'embarquement. Les travaux sont confiés à l'ingénieur Lanmoniez et exécutés par l'entrepreneur lannionnais Pierre Tensorer. Le château est souvent occupé, depuis, par des artistes.

 


 

moulin à marée à Trégastel
Le moulin à marée

Le 29 août 1375, le roi Charles V accorda au seigneur Bryan de Lannion, le droit de faire édifier un moulin sur le bras de mer qui vient de Trov-Meur entre le lieu que l'on dit Toul Ar Carhent et Ploumanac'h. Le bâtiment actuel date de 1764 (date gravée au-dessus de la porte). A la fin du siècle dernier, l’arrivée du chemin de fer et le développement du réseau routier ont mis en péril les "minotiers de la mer". Petit à petit, les meules se sont arrêtées et, en 1936, la loi limitant la production de farine de chaque moulin a donné le coup de grâce à la profession. Son dernier meunier est Toussaint Le Brozec qui cessa son activité en 1932.

Avez-vous apprécié cet article, cette page ? Faîtes le nous savoir :